Océanopolis, partenaire d'Aire marine éducative

Né en 2012 aux Marquises, deux médiatrices scientifiques d'Océanopolis soutiennent le projet.

Les médiatrices d'Océanopolis dans l'une des classes de l'école du Forestou © Océanopolis

Imaginé par des enfants d'une école primaire, l'Aire Marine Éducative est une zone du littoral gérée de manière participative par les élèves d'une école primaire. Elle constitue un projet pédagogique et écocitoyen de connaissance et de protection du milieu marin. La classe est ainsi placée au sein d'une dynamique territoriale faisant appel à l'expertise de l'école et de la commune concernée, mais aussi d'associations d'usagers ou de protection de l'environnement.
Chaque année, le label "Aire marine éducative" est décerné aux écoles qui s'engagent dans ce processus de gestion participative du milieu marin. 

Lors de la Cop 21 à Paris, un partenariat a été signé par Ségolène Royal et le Président du gouvernement de la Polynésie française, Édouard Fritch, pour renforcer le réseau polynésien des aires marines éducatives et étendre la démarche à l’échelle nationale. 

Trois objectifs structurent le label 

  1. « Connaître la mer » : acquisition de connaissances sur le milieu marin
  2. « Vivre la mer » : rencontrer des professionnels de la mer et permettre la transmission des savoirs entre les générations
  3. « Gérer la mer » : proposer des mesures de gestion et organiser un suivi de la zone "aire marine éducative"

Océanopolis soutient le projet 

Pour la seconde année, l’école du Forestou à Brest poursuit son projet d’AME . Ils ont choisi le thème de l’eau. Le site d’étude, situé sur la commune de Plougastel-Daoulas (Keraliou), abrite un habitat marin remarquable pour sa biodiversité : l’herbier à Zostères. Les élèves ont demandé un accord au Maire de la commune pour y poser un panneau d’informations sur l’AME. 

Dans le cadre des objectifs du label, les classes sont en lien étroit avec Océanopolis. Deux médiatrices scientifiques soutiennent le projet. Elles participent aux réunions d’avancement et accompagnent les élèves à Océanopolis ou interviennent dans leur établissement. Les trois cycles de l’école (cycles 1, 2 et 3) sont impliqués dans le projet. Les élèves de cycle 1 sont invités à visiter le pavillon polaire. Les élèves de cycle 2 feront des expériences sur le changement climatique, la fonte des glaces, la courantologie marine avec les deux médiatrices dans leur établissement scolaire. Les élèves de cycle 3 visiteront les coulisses d’Océanopolis avec une attention particulière sur le maintien de la qualité de l’eau de mer. 

Différentes interventions et visites guidées destinées aux élèves sont prévues en avril et mai. À la fin de l'année scolaire, ils présenteront des ateliers sur les problématiques étudiées devant l’école entière et les parents (« Forestival »). 

  

  

  

Tous les évènements