La Nuit des Chercheur-e-s vous ouvre les coulisses de la science !

En simultané dans 12 villes en France, la Nuit Européenne des Chercheur-e-s vous accueille le 29 septembre. A Brest, nous vous donnons rendez-vous de 19h à minuit, en plein cœur d’Océanopolis. Cette nouvelle édition sera l’occasion de découvrir et d’échanger avec les chercheurs autour de la thématique « Impossible? ».

La Nuit Européenne Des Chercheur-e-s : qu'est-ce que c'est ?
La Nuit Européenne Des Chercheur-e-s : qu'est-ce que c'est ?

Durant la nuit du vendredi 29 septembre, la Nuit Européenne des Chercheur.e.s, impulsée par la Commission européenne,  donne rendez-vous aux petits et grands amoureux des sciences pour venir partager, découvrir, échanger et peut-être même faire naître des Idées. L’occasion de rencontrer chercheurs, hommes ou femmes, de toutes disciplines dans chacune des 12 villes partenaires de France : Albi, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Le Mans, Limoges, Lyon, Marseille, Paris, Toulouse. Pas question de tomber dans le conformisme, ni de passer la soirée à lire des exposés ! La Nuit Européenne des Chercheur.e.s est, chaque année, un événement décalé, insolite et surtout ludique. Les visiteurs, véritables acteurs de la veillée, seront plongés dans des ambiances aussi éloignées que possible du monde de la recherche : scénographes, créateurs, médiateurs préparent des parcours d’immersion extravagants pour amener les spectateurs à regarder les chercheurs autrement. 

La Nuit Européenne des Chercheur.e.s à Océanopolis est une occasion exceptionnelle de venir à la rencontre de chercheurs passionnés issus de différentes disciplines afin de partager leurs connaissances dans un cadre magnifique et d’apprendre à mieux les connaître. Au cours de cette soirée, le public découvrira de nouvelles facettes de la personnalité, parfois surprenante, des chercheurs. Un moment unique, insolite et inoubliable pour nos visiteurs… et pour les chercheurs ! 

La thématique "Impossible?"

Au programme, sont proposés des concepts novateurs de médiation sous forme de partage et d’animations pétillantes comme ‘Rencontre dans le noir’ ou ‘le Bouche à oreille’ et le traditionnel ‘Speed-searching’. Les discussions porteront sur la thématique : comment les « imPOSSIBLES d’hier » ont-ils été finalement surmontés ? Un « progrès » devenu scientifiquement possible est-il éthiquement acceptable ? ImPOSSIBLE pour quelles raisons ? Raisons scientifiques ? Economiques ? Sociétales ? Guérir le cancer, vivre sur une autre planète, c’est imPOSSIBLE jusqu’à quand ? 

Forte de son succès en 2015, la Grande Expérience Participative est relancée également en 2017. Elle concernera des milliers de personnes sur les 12 villes françaises et aura pour thème la psychologie cognitive (le langage, le raisonnement...). Le public suivra le processus de recherche, de la création du protocole aux résultats en passant par l’expérimentation le soir du 29 septembre. 

Les dispositifs
  • Expérience participative promet d'être l'un des temps forts de cette douzième édition. Comprendre comment les informations se propagent entre les individus, comprendre comment les discussions aident ou freinent la diffusion des idées et participent à la diffusion des opinions. Venez participez et aidez à la recherche en psychologie cognitive lors de cette grande expérience !
  • Un possible échange :  Incontournable de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s, le speed-searching sera à nouveau présent cette année. Inspiré du speed-dating … mais avec des chercheurs, le speed searching propose aux visiteurs de rencontrer les chercheurs de manière étonnante. Immergé dans une ambiance originale, le public s’invite à la table d’un chercheur pour découvrir son métier, ses passions, sa personnalité… tous les sujets sont permis ! Un objet personnel insolite apporté par le chercheur servira de point de départ à la discussion. Au son du gong, les visiteurs changent de table pour de nouvelles rencontres !
  • « Avec des si…"  sera l’occasion de découvrir la place de ‘imPOSSIBLE’ dans le quotidien des chercheurs. Assis dans l’obscurité, les visiteurs pourront écouter des chercheurs. Sans autre support que leur voix, ils n’auront que trois minutes pour se faire comprendre ! A la fin de la séance, les visiteurs devront deviner qui se cache derrière ces voix…
  • Les voix d'un possible promet de belles surprises ! Pour la deuxième année, Océanopolis accueille le bouche-à-oreille. A travers cette animation étonnante, le public expérimentera le voyage d’une idée. Isolé à l’abri des oreilles indiscrètes, un chercheur expose une idée à un visiteur, qui à son tour la fait passer au visiteur suivant, et ainsi de suite pendant 10 tours. Le dernier participant raconte ensuite aux autres ce qui lui a été transmis. A la fin du voyage que restera-t-il de l’idée originale ?
  • Les impossibles en mouvement est la nouveauté de cette édition 2017 !  Ce nouveau dispositif s'inspire du débat mouvant. Le chercheur introduit une idée, un thème et demande au public de prendre physiquement position dans la salle en fonction de son opinion. Au programme de cette nouvelle expérience : échanges, débats,... le tout avec esprit critique et bonne humeur !
Informations pratiques

  

  

  

  

La nuit européenne des chercheur.e.s à Océanopolis
Tous les évènements